Quand la Cité des sciences devient Cité des Sens !

C’était les 10 et 11 septembre 2022, à la Cité des Sciences et de l’Industrie à La Villette (Paris) et nous y étions ! Pour présenter notre dispositif immersif sur 24 enceintes et faire découvrir une visite sonore du chantier de construction de Notre-Dame en 1170.

Premier grand déplacement de notre dispositif

Depuis le début de la semaine, nous préparions notre matériel : les enceintes, les câbles (tous les câbles : électrique, audio XLR, réseau…), les pieds. Numéroter les caisses, les adresser, faire l’inventaire de chacune d’elles. Pour faire simple, ce fut un gros travail d’intendance. Tout est bien arrivé sur site le soir même.

Pour nous, le départ était le lendemain, pour faire le montage en fin de matinée et les essais l’après-midi. Arrivés sur site à 10h, nous sommes accueillis par Claire Carpentier, de la Délégation Stratégie – Prospective – Grands Évènements afin de rentrer dans la Cité des sciences. Badges récupérés, nous nous dirigeons vers notre lieu de diffusion.

Le cylindre de l’énergie où nous allons diffuser nos travaux durant tout l’événement.

Nous avions travaillé durant tout le mois d’août sur une disposition d’enceintes en carré. Tout était rôdé, calé, nous partions sereins. Nous étions informés que l’équipe qui préparait l’événement nous avait placé dans ce cylindre. Mais voilà, faire entrer un carré dans un cercle n’est pas toujours évident (oserai-je écrire, c’est un peu la quadrature du cercle – ah, j’ai osé). Après étude des lieux, la décision est prise de former un cercle de 24 enceintes – avec une légère appréhension tout de même : comment serait le rendu ?

Montage du dispositif

Le temps de montage sera un peu plus long que prévu : il faut remesurer, calculer de nouveau, respecter l’espacement des portes pour les auditeurs/visiteurs (l’optimiste écrirait : trois fois rien !!!!).

Allez, tout est mis en place, branchés, câblés…. on se lance.

Le dispositif au complet

Comment dire : entre l’acoustique de la salle cylindrique, la disposition des enceintes et notre travail ciselé (ben oui, on se lance un peu des fleurs), l’écoute est vraiment excellente. Toutes les personnes présentes lors de ce premier test l’attestent.

Ouf, nous sommes réellement soulagés.

Samedi 10 septembre : la Seine à l’honneur

Arrivé bien avant le public (nous avions la Cité des Sciences presque que pour nous, nous faisons un tour sur le « plateau » (car, nous, nous sommes un peu excentrés). Des oreilles sont présentes un peu partout. On peut s’y asseoir et y entendre des propos touchant au son.

Tendre l’oreille

L’événement est ouvert au public. Nous décidons de passer la scène de la Seine. Cette restitution est simple pour permettre au public de bien cerner la spatialisation : lorsqu’on se place au centre de l’aire de diffusion de face, nous avons le chantier Notre-Dame et dans le dos la Seine. Le jeu entre les deux grandes ambiances (Seine/chantier) nous offre la belle opportunité de faire toucher des oreilles ce que sont des ambiances sonores et des objets sonores. Les visiteurs se prennent facilement au jeu.

Cette fresque sonore tournera en boucle jusqu’au soir.

Dimanche 11 septembre : le parvis et sa densité sonore

Le lendemain, nous décidons de diffuser la seconde scène : celle qui permet d’entendre le chantier situé entre le chevet et la basilique paléochrétienne.  Le nombre d’objets sonores offre une diffusion plus dense et les déplacements sont plus perceptibles. Nous invitons souvent les auditeurs à se déplacer le long du cercle d’enceintes.

A 17h, je suis invitée à participer à une table ronde “L’acoustique c’est fantastique !avec Catherine Lavandier, présidente de la Société française d’acoustique, et Brian Katz, chercheur et acousticien, directeur de recherche rattaché au groupe Lutheries, Acoustique et Musique de l’Université de Paris Sorbonne (CNRS).

>> Mise à jour : vous pouvez écouter le podcast de la table ronde.

C’est déjà la fin de journée : il nous faudra démonter le système, le ranger dans ses caisses le soir- même afin qu’il revienne à Lyon le lendemain.


Crédits images : ©PI2A-Audio/MSH-LSE/UAR2000/CNRS et illustration Cité des sciences


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search