Campagne de captation de sons à Guédelon : gestes artisanaux (2)

Aguerris depuis la première expérience, nous avons modifié quelques une de nos actions afin de mieux capter les gestes et le matière travaillée. Nous avons également eu l’occasion d’enregistrer d’autres artisans (pas présents lors de la campagne précédente).

Cette fois-ci, seuls et autonomes, nous sommes partis à la chasse aux sons. Le public était toujours présent. Nous avons donc opté pour la pose d’une signalétique spécifique lors de nos captations. Le public a très souvent joué le jeu et, j’en profite, pour le remercier.

Nous avons également amélioré notre mode de « transport » et opté pour un diable plus pratique que celui que nous avions précédemment. De fait, nous avions une sorte de petit studio mobile pour terrain accidenté (autant dire presque la jeep des diables). Plus de dos cassés le soir à la fin de la campagne, de l’énergie en plus pour nos observations.

Nous avons également mis au point une fiche de captation (qui s’améliore au fil du temps et de l’expérience) et enrichi notre palette de micro (avec notamment l’utilisation de micro surfacique).

Le programme (du 28 octobre au 1er novembre 2021) était imposant :

  • Les maçons (sur les actions autour de l’élévation de la muraille de façade) et la cage à écureuil
  • Les équarrisseurs
  • La forge (sur les enclumes plus récentes), la trempe, l’aiguisage
Préparation d’une captation d’une forge à 2 marteaux
  • La forge mobile
Installation pour la forge portative
Lancement du test à la forge portative
  • Le carreleur
  • Les charpentiers et une autre sorte d’auguisage
  • Le charron
Installation chez le charron
  • Le tourneur de bol
Captation du tournage de bol en bois
  • Le talmenier (pétrissage, cuisson)
  • La vannière
  • Les tavaillonniers

Les actions spécifiques :

  • La mise en cuisson de la production de pots et de tuiles

Les machines :

  • Le moulin (en eau cette fois)
  • La cage à écureuil double
Installation au moulin (captation de la meule et du babillard)

Ainsi que les activités liées au transport (attelage, dételage, chargement et déchargement). Cette fois-ci avec du bois.


Crédits : ©PI2A-Audio/MSH-LSE/UAR2000/CNRS


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search