« Une machine à sons pour restituer l’histoire ? Réflexions à partir du projet Bretez »

Applaudissements, cris, murmures, sifflets ou appréciations élogieuses, brouhaha, comment restituer ces manifestations sonores ? Quels procédés pour faire entendre les voix du passé ? Quelle éventuelle « neutralisation » pour la constitution d’une fresque sonore au plus juste ?

Dans un chapitre intitulé « Une machine à sons pour restituer l’histoire ? Réflexions à partir du projet Bretez, je présente une application de l’archéologie du paysage sonore à la restitution d’ambiances dans les salles de concert et de spectacles. Je décris le mode opératoire auquel j’ai recours et précise les enjeux spécifiques à ce type de travail.

Nancy S., Gros de Gasquet J. La voix du public en France aux XVIIe et XVIIIe siècles, PUR Rennes : 2019, 334 p. (978-2-7535-7790-9)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search